10 – Première machine virtuelle

Maintenant nous avons tout ce qui est nécessaire à la création de notre première machine virtuelle. Elle sera connecté au réseau wan pour avoir accès à internet lors de l’installation. A condition bien sur qu’un dhcp écoute sur cette interface wan. Dans mon cas c’est ma freebox

Ensuite nous lui ajouterons une interface sur le réseau d’admin, un dhcp sur ce réseau et cette interface et enfin quelques règles de firewall avec nftables.

Pour le moment nous allons utiliser virt-install qui est un script qui permet de créer et d’installer des machines virtuelles en ligne de commande.

# virt-install
--name fw001
--memory 512
-lhttp://ftp.fr.debian.org/debian/dists/stretch/main/installer-amd64/
--disk size=2,bus=virtio
--network network=wan,model=virtio
--accelerate
--nographics
-v
--extra-args "console=ttyS0 hostname=fw001 domain=hv.internal"
--os-type=linux
--virt-type=kvm
--os-variant=debian9

C’est une installation complètement en console, il n’y a donc pas besoin de client particulier (vnc, spice) pour faire l’installation.

Faites une installation simple. Vu le peu de place que j’ai sur mon disque système je n’ai mis pour la vm firewall que 2G de disque.

Par contre 512Mo de ram est un minimum. Du moins à l’installation. Avec moins le programme d’installation plante. Vous pourrez ensuite baisser à 128Mo de ram sans soucis.

Une fois l’installation faites. La machine virtuelle reboot. Dans le menu grub appuyez sur la touche e sur la première entrée du menu. Descendez avec la flèche du bas jusqu’à la ligne qui commence par linux. Ce devrait être la troisième ligne en partant du bas. Ajoutez à la fin de cette ligne console=ttyS0 et ensuite appuyez sur f10 pour lancer la procédure de boot.

Vous devriez voir votre debian démarrer jusqu’au login. Loggez vous et éditer le fichier /etc/default/grub pour changer la ligne :

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet"

en

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet console=ttyS0"

et enfin mettre à jour grub

# update-grub

Astuce : pour sortir de la console ctrl + alt gr + ) ou crtl + ] et la commande reset pour retrouver votre terminal propre

Comme exercice :

  1. faites en sorte de pouvoir vous connecter en root sur cette nouvelle machine sans mots de passe
  2. executez le playbook ansible de base sur cette nouvelle machine virtuelle. Et uniquement sur cette nouvelle machine virtuelle

Ces deux étapes seront des pré requis pour la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *